Justement, d’où vient cette appellation  Temple ou pyramide du Soleil ? A  l’orientation  du monument : Est-Ouest.  Le grand escalier fait face au soleil levant. A ce propos, les archéologues préfèrent parler de temple-pyramide. Cette formulation correspond mieux à la réalité, car en Mésoamérique les pyramides n’étaient pas pointues, comme celles d’Egypte, mais coiffées d’un temple. A ce premier tunnel précolombien, s’ajoutent ceux percés par les archéologues à l’intérieur de la Pyramide du Soleil... Effectivement, un grand tunnel a été percé un peu au-dessus de la base de la pyramide, lui-même formé de deux tunnels. L’un creusé en 1920, l’autre en 1933, et qui ont été joints. Un troisième tunnel, à mi-hauteur du monument, a été percé en 1960. S’y ajoutent les extensions récentes du collègue japonais Saburo Sugiyama qui s’intéresse à l’existence d’un bâtiment antérieur. Lequel, manifestement, ne serait pas une pyramide. Pour l’heure, en tout cas, tout porte à croire que la pyramide du Soleil a été construite en une fois. Offrandes et sacrifices au cœur des pyramides de Teotihuacan    Grégory Pereira Archéologue spécialiste de l’ostéologie et de l’anatomie humaine. Archéologie des Amériques. UMR 8096 CNRS – Paris I (Panthéon-Sorbonne) http://www.youtube.com/watch?v=7CeUID1RWDk        via ces images panoramiques http://www.inah.gob.mx/paseos/sitioteotihuacan/ Avec l’INAH... L’accès au tunnel sous le Temple du Serpent à Plumes       Teotihuacan comme si vous étiez http://www.rtl.fr/voir/un-tunnel-vieux-d-au-moins- 1-800-ans-sous-le-temple-du-serpent-a-plumes-a-teotihuacan- au-mexique-a-ete-decouvert-une-decouverte-extraordinaire-7675280575 Pour tout savoir du projet, ces images fortes vues sur le site de RTL (AFP) “La divinité majeure de Teotihuacan était Tlaloc, le dieu de la pluie et de la végétation” L’actualité de Teotihuacan aujourd’hui c’est le dégagement, sous le Temple du Serpent à Plumes, d’un tunnel  long de 100 mètres, à 13 mètres de profondeur. Les offrandes retrouvées font penser que des tombes de hauts personnages restent à découvrir. Ce serait une grande première. Expliquez-nous... On rejoint là le grand débat qui anime Teotihuacan depuis longtemps. Parce que jusqu’à présent l’on n’y a jamais trouvé de tombes royales ou princières. Les ossements humains découverts à l’intérieur des grands monuments – avec des méthodes appropriées et non pas celles du début du XXe siècle – montrent clairement qu’il s’agit d’offrandes sacrificielles. Ces ossements ne correspondant pas à des dépouilles de hauts dignitaires que l’on aurait honorés en les enterrant dans la pyramide. Il s’agit, au contraire, de personnages immolés qui font partie d’une offrande. Ils sont présentés assez systématiquement les mains liées dans le dos, dans une posture typique des prisonniers dans tout le monde mésoaméricain. Certains chercheurs, comme Saburo Sugiyama, pensent qu’il y a probablement des tombes royales à Teotihuacan. Ils  se réfèrent pour cela au tunnel découvert dans les années 70 par l’archéologue mexicain Jorge Acosta. Tunnel qui se trouve sous la pyramide du Soleil.  Pour l’heure, il n’a jamais été démontré qu’il s’agissait d’une tombe. Pour la simple et bonne raison que déjà, à l’époque de Teotihuacan (la cité a été abandonnée entre 550 et 600 de notre ère), l’intérieur a été pillé, vidangé, et vidé… Vous parlez de la « grotte » ?   Précisément. De ce tunnel artificiel, de plus de 100 m de long, qui a été creusé sous quatre ou cinq mètres de basalte avant la construction de la pyramide, au début de notre ère, et qui aboutit à une grotte en forme de fleur à quatre pétales. Sur un plan, vu de dessus, l’ensemble a la forme d’une fleur. L’image est renforcée par deux cavités en vis-à-vis, semblables à des feuilles, sur la  « tige » que forme le tunnel. Vous l’avez visité ? J’ai eu cette chance. Un collègue qui y fait actuellement des recherches m’a invité. On y accède par un puits carré, d’environ quatre mètres de large et sept mètres de profondeur, qui se situe au pied du grand escalier de la pyramide. On descend d’abord à l’intérieur du puits, puis on circule pratiquement à l’horizontal sous la pyramide… Le tunnel est étroit… Il mesure environ 2 m de large sur 2 m de hauteur. On y marche debout sans problème. Les parois sont très irrégulières et truffées de roches en inclusion. Le tunnel a été creusé au niveau du contact entre une couche volcanique friable et une couche volcanique compacte. Ce qui est frappant, au début du parcours, ce sont ces murs qui barrent l’accès avec des petites portes, entre 1,20 à 1,50 m de haut, qui vous obligent à plusieurs reprises à vous baisser. Comme s’il s’agissait de passages qui participent d’un rituel d’initiation. Ensuite, vous devez franchir des murets transversaux.  Ce qui reste des murs qui cloisonnaient le tunnel et qui ont été abattus à un moment donné. Lors d’un pillage ou d’une réouverture ? Que voit-on à l’intérieur des cavités en forme de pétale ou de feuille ? Nous disposons de peu d’informations sur les vestiges qui ont été retrouvés, et où précisément ils ont été découverts. On sait qu’il y avait de la céramique sous forme de tessons et des fragments de grands miroirs : des plaques en ardoise recouvertes de mosaïques de pyrite. Leur étude se poursuit et peu de choses ont été publiées à ce sujet. Pour m’intéresser à ces miroirs, il s’agit d’objets rituels parmi les plus importants de Teotihuacan car on les retrouve dans tous les grands dépôts d’offrandes  au sein de pyramide de la Lune et du Temple du Serpent à Plumes. La taille de ces miroirs… Jusqu’à 20 ou 25 cm de diamètre pour les plus grands semble-t-il. Revenons aux pétales… La cavité se situe pratiquement à l’aplomb du sommet de la pyramide. On y voit encore des éléments sculptés, des pierres en forme de U ou de canaux. Sans doute y avait-il là une source.  C’est une hypothèse. Une référence à l’eau ou à un culte qui lui était rendu. Il faut savoir que la divinité majeure de Teotihuacan était Tlaloc, le dieu de la pluie et de la végétation. Maintenant, le monument que les Aztèques ont appelé le « Temple du Soleil » était-il  lié à la fertilité ou à Tlaloc ?  Pour l’heure, nous l’ignorons... Tunnel, offrandes et cité de Teotihuacan http://www.youtube.com/watch?feature=fvwp&v=7CeUID1RWDk&NR=1 Interviewes des chercheurs, abécédaire illustré, expos, meilleurs sites web, découvertes et rencontres extraordinaires Art précolombien Mésoamérique http://3questions.lemondeprecolombien.com/ Point d’étape à mai 2013 :